Retour sur la visite à Moulès

Samedi 16 novembre, j’étais présent avec une partie de mon équipe à Moulès. Au cours de cette visite, j’ai eu le plaisir de rencontrer de nombreux riverains. Je suis en effet convaincu que seule une réelle proximité nous permettra d’être efficace et de répondre à vos attentes.
L’objectif de cette visite était simple : entendre et comprendre vos préoccupations du quotidien afin d’y apporter des réponses.

Parmi les préoccupations des habitants de Moulès, celles qui ont été le plus souvent évoquées :

Une demande de sécurité

Les habitants déplorent un cadre de vie dégradé par un développement de la petite délinquance, des petits trafiquants et la crainte des cambriolages. Ils constatent l’absence totale de la Police municipale et sont demandeurs de plus de sécurité. La petite délinquance et les incivilités exaspèrent les habitants car elles pourraient êtreévitées.

REPONSE :
Nos villages sont des lieux de vie paisibles et doivent le rester. Elu Maire d’Arles, je créerai une Police de Territoire qui devra intervenir aussi bien dans les villages et les hameaux que dans la ville centre car lorsque les représentants de l’ordre ne sont plus visibles, l’espace public se dégrade. 
Je souhaite doubler le nombre de caméras pour pouvoir équiper les quartiers résidentiels et les villages et les relier à un Centre de Sécurité Urbaine opérationnel et relié au commissariat.
Mais aussi mettre en place le dispositif « voisins vigilants » qui a fait ses preuves contre les cambriolages.

Je souhaite aussi créer un Conseil des droits et devoirs des familles pour mener une politique sécuritaire par tous les moyens y compris le dialogue, et développer les Travaux d’Intérêt Général pour sanctionner les incivilités et les petits délits qui empoisonnent le quotidien.

Un sentiment d’abandon

Les habitants déplorent un cadre de vie dégradé : la propreté de l’espace public n’est plus assurée, une voirie agonisante, un éclairage très insuffisant et un mobilier urbain minimaliste voire inexistant. Ils constatent aussi un mauvais entretien des bâtiments communaux comme l’école, l’absence de jeux ou terrains pour les enfants et les adolescents du village.

REPONSE
Je veux recréer du lien entre tous les Arlésiens, que chacun se sente considéré. Les villages et les hameaux sont une spécificité et une richesse pour Arles et leurs habitants ont l’impression de payer des impôts sans avoir le service public attendu en retour.

D’où ma volonté de voter des budgets autonomes pour les villages, sous la responsabilités des adjoints spéciaux et des CIV. Les décisions courantes doivent être prises au plus près des habitants. Les habitants pourraient choisir, chaque année, les petits investissements qui leur semblent prioritaires : création d’une aire de jeu pour les enfants, d’un abri-bus, d’une aire de pique-nique pour les familles, travaux dans l’école…
Pour la propreté et l’entretien des équipements publics, je souhaite réorganiser les services municipaux de nettoiement et nommer par village, par quartier, une personne ressource qui devra travailler en lien avec les services d’ACCM pour assurer la propreté de chaque rue de la ville ou du village mais aussi signaler les petites réparations afin que les services concernés interviennent  rapidement.

Préserver le village

Les habitants de Moulès ont choisi ce cadre de vie privilégié d’un village paisible de Crau, au milieu des prairies, et à taille humaine. Des habitants qui aimeraient davantage voir leur histoire, leur patrimoine ou leurs traditions, valorisés.
Un village qui se développe et qui se renouvelle sans que les infrastructures soient mises à niveau en conséquence.

REPONSE :
Nos villages sont notre richesse et nous mettrons donc tout en oeuvre pour à la fois maintenir la qualité de vie qu’ils offrent mais aussi mettre en valeur leurs atouts.

La Crau n’a rien a envier à la Camargue et les produits, issus de l’agriculture locale, sont autant de potentiels pour le développement et la prospérité du village.

L’agriculture y est essentielle et je veillerai particulièrementàcréer un partenariat  avec les différents gestionnaires de l’eau pour préserver et entretenir les nombreux ouvrages d’irrigation de Crau.
La gestion des écoulements des eaux reste une question essentielle et nous veillerons particulièrement à ces questions.