Retour sur la visite à Voltaire

Vendredi 15 novembre, j’étais présent avec une partie de mon équipe à Voltaire. Au cours de cette visite, j’ai eu le plaisir de rencontrer de nombreux riverains. Je suis en effet convaincu que seule une réelle proximité nous permettra d’être efficace et de répondre à vos attentes.
L’objectif de cette visite était simple : entendre et comprendre vos préoccupations du quotidien afin d’y apporter des réponses.

Parmi les préoccupations des habitants de Voltaire, celles qui ont été le plus souvent évoquées :

Une demande de sécurité

Les habitants et les commerçants du quartier Volataire déplorent un cadre de vie dégradé par le développement de la petite délinquance, des petits trafiquants et une multiplication des incivilités.
Ils constatent l’absence totale de la Police municipale et sont demandeurs de plus de sécurité.

REPONSE
Elu Maire d’Arles, je créerai une Police de Territoire qui devra intervenir aussi bien dans les villages et les hameaux que dans la ville centre car lorsque les représentants de l’ordre ne sont plus visibles, l’espace public se dégrade. 

Je souhaite doubler le nombre de caméras pour pouvoir équiper le centre ville mais aussi les quartiers résidentiels et les villages et les relier à un Centre de Sécurité Urbaine opérationnel et relié au commissariat.
Je veux aussi créer un Conseil des droits et devoirs des familles pour mener une politique sécuritaire par tous les moyens y compris le dialogue, et développer les Travaux d’Intérêt Général pour sanctionner les incivilités et les petits délits qui empoisonnent le quotidien.

Requalification du quartier

Les habitants et les commerçants se plaignent de l’état général du quartier, de sa mise à l’écart et du peu d’intérêt que suscite de la part de la municipalité, cette entrée de notre ville.
Ils déplorent le manque de propreté, d’entretien et l’absence totale d’équipement pour l’embellir.

REPONSE
La cavalerie, qui débouche sur la place Voltaire et l’îlot Léon Blum, constitue une des entrées du centre ville, au Nord. C’est donc un  quartier essentiel qui accueille notamment la plupart des touristes avec la Gare et l’accostage des péniches.

Ce quartier, pourtant stratégique pour la ville, est depuis trop longtemps négligé.  Avec une place Lamartine et l’entrée Cavalerie repensées, une sécurité retrouvée et un espace urbain requalifié, c’est bien un vaste plan d’ensemble que je porte pour ce quartier. Le dispositif « coeur de ville » initié et financé par l’État doit permettre sa requalification.

C’est le premier volet de mon projet de redynamisation de cette partie du centre de ville. Le second étant le création de Halles sur le site de l’ancienne école Léon blum.

Redynamiser le quartier

Dans une courte vidéo sur mes projets pour le centre ville, je proposais, dès cet été, la création de Halles à Léon Blum. Le petit commerce doit aussi être redynamisé par ce projet de réhabilitation qui fera venir les arlésiens, les familles en centre ville.

Réhabiliter ce  bâtiment doit permettre de redynamiser le quartier et en particulier la rue du 4 septembre, la place Voltaire et la Cavalerie. Ce quartier a commencé sa mutation et ce lieu de vie que seront des Halles permettront d’accélérer ce mouvement. Ces halles s’inscriront aussi dans une démarche de promotion des productions locales.

Un quartier qui doit devenir un nouveau poumon de notre centre ancien, et qui bénéficie des mêmes animations et évènements.