Retour sur la visite aux Alyscamps

Un cadre de vie dégradé

Les habitants des Alyscamps ont un sentiment d’abandon concernant la propreté des rues, la multiplication des dépôts sauvages d’encombrants, mais aussi tous les équipements publics qui ne sont plus entretenus et en particulier la voirie en mauvais état et l’éclairage défaillant.

REPONSE :
Je veux recréer du lien entre tous les Arlésiens, que chacun ait le sentiment d’être considéré. Tous les quartiers de la ville, mais aussi les villages, ont le sentiment d’être négligés.

Je souhaite rénover notre quotidien : à Arles comme ailleurs, nous avons le droit d’avoir un espace public propre mais aussi embelli et fleuri.

Pour la propreté et l’entretien des équipements publics, je souhaite réorganiser les services municipaux de nettoiement et nommer par quartier, une personne ressource qui devra travailler en lien avec les services d’ACCM pour assurer la propreté de chaque rue de la ville. Et je demanderai à ACCM la création de déchetteries pour que les Arlésiens n’aient pas à traverser la ville pour y accéder.

Par ailleurs, Elu Maire, j’engagerai des discussions avec les bailleurs sociaux et les services de l’État pour que soit lancé un plan de rénovation des bâtiments. Ce plan devra inclure des aires de jeu pour les enfants.

Une demande de sécurité

Les habitants des Alyscamps déplorent un cadre de vie dégradé par la multiplication des incivilités. La multiplication des cambriolages en zone pavillonnaire et les dégradations de véhicules les préoccupent. Ils constatent l’absence totale de la Police municipale et sont demandeurs de plus de sécurité.

REPONSE
Nous devons lutter contre la petite délinquance car elle exaspère au quotidien.

Elu Maire d’Arles, je créerai une Police de Territoire qui devra intervenir aussi bien dans les villages  que dans la ville centre, car lorsque les représentants de l’ordre ne sont plus visibles, l’espace public se dégrade.

Je souhaite doubler le nombre de caméras pour pouvoir équiper les quartiers résidentiels et les villages et les relier à un Centre de Sécurité Urbaine opérationnel et relié au commissariat.

Mais aussi mettre en place le dispositif « voisins vigilants » qui a fait ses preuves contre les cambriolages.

Je veux à la fois de la fermeté et de la présence de la Police de Territoire, mais aussi de la prévention avec la création du Conseil des Droits et Devoirs des familles pour mener une politique sécuritaire par tous les moyens y compris le dialogue, et développer les Travaux d’Intérêt Général pour sanctionner les incivilités et les petits délits qui empoisonnent le quotidien.

Le quartier des Alyscamps est au cœur d’une zone en pleine mutation, avec le Parc des Ateliers et la zone des minimes. Nous veillerons à penser les connexions avec ces zones en devenir, mais aussi à préserver la tranquillité du quartier et de ses habitants.