Défendre nos traditions, notre histoire, notre patrimoine

  • Accueil
  • Défendre nos traditions, notre histoire, notre patrimoine

Notre identité est forgée par nos traditions, notre histoire et notre patrimoine.

Alors qu’elle est menacée de toutes parts, il est du devoir du Maire de faire en sorte qu’elle soit transmise et de la défendre aux côtés des acteurs locaux.

Depuis mon plus jeune âge je participe et assiste à nos fêtes de village, nos férias.

Je suis attaché à ces traditions car elles unissent les arlésiens, elles unissent les générations, elles unissent ce vaste territoire.

C’est pourquoi je souhaite que :

1.     Nos écoles assurent le devoir de transmission

Sur le temps périscolaire et dans le cadre des activités proposées dans le cahier ressource, nous devons imaginer des interventions d’acteurs locaux et organiser la visite de nos musées, de notre Camargue, de la Crau, pour que nos enfants deviennent les ambassadeurs de notre histoire.

2.     Créer un musée des cultures taurines

Notre histoire et notre territoire sont liés au taureau, et lors de mes rencontres avec les Arlésiens certains m’ont présenté des projets pertinents en matière de tauromachie. Je veux ici les en assurer, Maire d’Arles j’engagerai un projet de création d’un musée des cultures taurines.

Ce dernier se situera en centre-ville afin de créer un parcours culturel et patrimonial accessible à tous. Je souhaite y associer les Arlesiens afin que tous s’y reconnaissent.

3.     Mener une réflexion globale sur nos fêtes

L’objectif est de mieux les coordonner. Je souhaite réunir tous les acteurs de la tradition, des festivités et des férias pour que les évènements proposés soient mieux coordonnés dans le temps mais aussi sur le territoire avec les villages et les hameaux.

Ces événements font vivre nos traditions mais ils sont aussi un pan important de notre économie. Les acteurs économiques doivent donc être partie prenante dans cette réflexion.

4.     Valoriser notre patrimoine

Notre histoire et nos traditions sont aussi liées à nos monuments. Arles est riche aussi de son patrimoine historique, et n’a pas fini de livrer tous ses trésors. Nos monuments, nos musées sont uniques et mondialement reconnus.

Elu Maire, je lancerai un plan de mise en lumière de nos monuments, les plus connus, mais aussi ceux qui aujourd’hui sont oubliés. Je pense en particulier à la Cathédrale paléochrétienne Saint Césaire qui mériterait d’être valorisée.

5.     Assumer notre culture Provençale

Il est temps qu’Arles assume son statut de capitale de l’identité et de la langue Provençale. Nos très belles reines d’Arles connaissent très bien la langue de Mistral. Nous devrons assumer cet héritage et l’afficher. Ainsi, je proposerai que tous les noms de rues, places, boulevard soient également indiqués en Provençal.

6.     Assurer la transmission de la mémoire

Je souhaite également que les cérémonies de commémoration associent nos enfants, nos jeunes pour nous assurer que personne n’oubliera ceux qui sont morts pour défendre notre liberté. Ces évènements sont aussi notre histoire et nous devons léguer ce souvenir à notre jeunesse.

Unir les Arlésiens dans une histoire commune c’est restaurer le lien qui aujourd’hui est rompu. Je veux qu’Arles affirme son passé pour construire un futur à tous les Arlésiens.